Barefoot Iano nouvel album « Keep it simple »

Ce n'est pas la première fois que j'attire l'attention sur une plateforme de financement participatif dans le but d'aider un beau projet à voir le jour. Parce que j'ai aussi l'envie de rajouter mon petit laïus après la vidéo d'invitation de Iano...

Je ne cache pas qu'avec Iano, ma rencontre au grésiblues probablement en 2004, résumait bien le personnage. Je lui avais fait part de mon envie de jouer du traditionnel Irlandais, Québecois, pourquoi pas de ma région d'origine alors qu'au souffle du blues qui était la meilleure école parisienne, on faisait surtout du blues et peu d'autre styles... Je ne demandais rien, juste Iano qui venait de me rencontrer ce soir là a débarqué le lendemain au Lycée agricole où se déroulait  le stage avec un gros classeur et m'a refilé plein de tablatures. Authentique, spontanné (ça va de paire), généreux très professionnel avec ce brin de folie sur scène (qui n'en n'est pas bien loin de là), combien d'anecdotes je passerai sous silence ici. Iano avait plusieurs CD à son actif, qu'on trouve toujours; son accent qui swing naturellement, sa fantaisie, son talent rendaient évident la nécessité que l'aventure Iano dure longtemps. J'ai même passé une journée avec ses parents (adorables), chez eux, j'ai vu ce beau village dont il parle, la maison où il a été élevé et où il a du composer ses premiers titres (qui méritait une chanson mais c'est déjà fait en fait , un tube! Sans doute d'un copain à Iano, parti à San francisco par la suite...)
De mon côté je l'ai toujours encouragé à ne pas arrêter de composer dans la continuité de ce qu'il fasait avant...

Puis il y a eu la rencontre avec Mathieu et Montain Men et chacun avec son caractère bien marqué, "Mountain Men" a du faire 12 ou 13ans non stop tant ils vont super bien ensemble, complémentaires et talentueux. J'ai pu le sentir encore en direct derrière la vitre de l'émission "Sous les étoiles exactements" à Radio France International de par les réactions des journalistes qui débarquaient en courant dans le local à 1h du matin pour demander qui étaient ces "OVNI/OJ?NI" ou encore au tremplin blues sur seine de 2006 où ils ont explosé tous les records, l'ambiance incroyable de silence quand ils ont arrêté de jouer et les mecs (des dures des tatoués, des cuirs noir aux allures de Hells angels) qui en pleuraient autour de moi (qui étais super fier), la réaction entre William Gallison et Roger Trobridge à leur concert du festival Harmonicas sur Cher de 2017 (j'étais avec eux)!...
C'était très fort, mais aussi j'imagine très compliqué à gérer vu le nombre de dates de concerts, la distance géographique entre Iano, Mathieu et leurs deux compères arrivés dernièrement, les imprévus que cela pouvait amener. Iano qui reste Iano, Mathieu qui reste Mathieu ont décidé de faire une pause pour aussi faire respirer leurs propres projets, mais si il y avait référendum sur la necessité qu'un jour Mountain Men devrait réapparaitre le résultat est évident pour tout le monde... 

Mais pour le moment, Iano a son projet et j'en parle ici car ça concerne encore très fort l'harmonica, et Mat à aussi son projet, mais c'est plus guitare et chant donc à voir aussi sur son Facebook pour les infos. J'espère que comme moi vous serez nombreux à ne pas attendre l'urgence de répondre car ce 3 février il ne reste que 43 jours à Iano pour bénéficier de la somme que nous allons lui donner ensemble en échange de tout ce qu'il propose. Normalement le nombre de fans qu'ils avaient l'un l'autre avec Mountain Men devraient les soutenirs dans cette pause qui s'imposait, mais n'attendez pas que les autres fassent monter la cagnote pour donner vous-même...

Je compte sur vous ...
Tu peux participer, mais vite, ICI même

Partage Facebook
Partage Twitter
Partage Google+
Retour Accueil