Johnny Hallyday et Albert Raisner (1961)

Merci à Pierre Brossard pour avoir retrouvé et partagé ce moment paru en Juillet 1961...

9ans avant cet entretien avec lui...

Difficile de trouver les mots... Avec une pensée pour tous ses proches, dont Greg Zlap pour qui c'est aussi une épreuve car Johnny Hallyday l'a mis pas mal en avant et ses fans s'intéressent aussi beaucoup à lui. Mais l'aventure continue!!!... Merci à lui et à Greg d'avoir mis autant l'harmonica en avant sur les ondes ces dernières années, comme avait pu le faire Jean-Jacques Milteau avant avec Eddie Mitchel entre autre, et d'autres mais malheureusement pas assez médiatisés...
De mon vivant en 48ans je ne me souviens pas d'avoir vu autant d'émotion partagée dans la France entière (De Gaulle j'étais un peu jeune pour m'en souvenir). Il n'y a pas de hasard. Il a su rassembler par la musique, et même par son départ, un peu rapide car 74ans aujourd'hui c'est pas si vieux. Comme quoi la musique, la culture peut rassembler plus que tout. C'est une raison de plus pour être motivés pour soutenir (autant que possible) ceux qui d'une manière ou d'une autre, amènent les humains à se rencontrer et échanger dans la vraie vie. Echanger avec respect (au dela de tout ce qui peut nous opposer) autour d'un intérêt commun (voire plusieurs). Johnny Hallyday savait regrouper 1 million de personnes au champs de Mars, et demain jour de son hommage à Paris il rassemblera bien plus partout en France aussi certainement en Belgique...
Johnny n'est pas mort ! Comme j'ai écris partout, une légende c'est immortel ! D'ailleurs qui sait si demain sur les champs Élysée ou dans l'église une voix ne résonnerait pas disant: 3637 ! Oui j'ai cru comprendre qu'il ne manquait pas d'humour et il soutenait aussi le téléthon...
Partage Facebook
Partage Twitter
Partage Google+