Le réveil de " Planet Harmonica "...

Et voilà ! Ce que Laurent Vigouroux nous promettait au tout dernier jour de 2016, la nouvelle tant attendue est arrivée...
Je m'en doutais depuis ce jour où j'avais eu le plaisir de retrouver Benoît Felten à un concert de Jean-Jacques Milteau. Lors de la discussion que nous avions eu à la suite du concert, je manifestais une fois de plus mon regret que Planet Harmonica (dont Benoît est l'initiateur) sommeillait depuis bien longtemps... Et pourtant le webzine restait le plus référencé sur les sites de passionnés et d'associations de par le monde. Les américains en avaient fait un (Harmonica happening je crois), mais qui a disparu du réseau...Je vous met au défi d'en trouver un  autre sur la toile  ...
Benoît était non seulement pris par d'autres sujets: toujours la musique, le jazz, sa passion pour la photographie (Un photographe très doué) et bien sure son travail. Ils n'y avaient plus que lui et Laurent Vigouroux pour faire vivre Planet Harmonica. De mon côté je voulais rester un électron libre, pret à partager mes entretiens mais pas à fusionner. En final Laurent se retrouvait bien seul, et si tout le monde espérait que l'aventure continue, personne n'était prêt à s'investir bien sure ...
Benoît m'a dit que comme moi il aimerait que Planet Harmonica fasse son retour. Il avait laissé la main à Laurent... Est-ce lui qui l'a convaincu, Sébastien Charlier qui a poussé avec toute ses bonnes influences? Vous en saurez plus en lisant ce "Réveil de Planet Harmonica"...

C'est donc avec le plus grand des plaisirs que, contrairement à tout le monde, je n'annonce pas la résurrection du tout premier Webzine d'harmonica (à ma connaissance), mais bien son réveil !!!
Et oui! Planet Harmonica vient de sortir un tout nouveau numéro avec une revisite totale de la présentation (les techniques de présentation ayant évoluées avec les outils Internet). Il s'agit du 5ème ou 6ème si je ne me trompe pas...

Pourquoi je préfère réveil à renaissance? Il ne s'agit pas d'une renaissance! Le terme renaissance, à une connotation négative comme si quelqu'un avait laissé tomber. Hors ce n'est pas le cas... Laurent n'a pas laissé tomber puisqu'il est toujours là, moteur comme quelqu'un qui ne laisse pas tomber!... Est-ce le cas d'autres personnes qui ont fait des sites très bons, et qui semblent avoir baissé les bras faute de retour?
Dans le domaine, il ne faut jamais espérer de retour...s'il y en a, tant mieux; le principal est d'être et rester convaincu de l'intérêt de ce qu'on fait. Le découragement est malsain...et Confucius aurait dit "pas moteur"...
Sinon moi-même il y a bien des années que j'aurais tout arrêté. Il y a parmi nous autres férus d'harmonica, de vrais journalistes qui ont eu une carte de presse (je n'en fait pas parti), des gens très doués en théorie musicale, en photo, en électronique et en matériel, en langues étrangères... Pourquoi ne pas proposer à Laurent Vigouroux et à ceux qui l'accompagnent dans l'aventure, de les aider avec ce que vous pouvez amener. Surtout si tu es bilingue anglais/français!!!... Ils auront besoin de vous; c'est déjà le cas...surtout les bilingues...
On peut remercier Jérôme Peyrelevade, Laurent Rinaldi et Marko Balland d'avoir rejoint la longue histoire de ce webzine...
Je vous laisse découvrir ce nouveau numéro en cliquant sur l'image qui suit ...

Partage Facebook
Partage Twitter
Partage Google+