Google-Translate-French to English Google-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Hungarian Google-Translate-French to Portugal Google-Translate-French to Swedish Google-Translate-French to Danish Google-Translate-French to Greek Google-Translate-French to Dutch Google-Translate-French to Romanian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)
Stormy Road ou comment bien commencer l'année...

Tout d'abord je vous souhaite une très bonne année 2011, pleine de joie pourquoi pas de belles rencontres en musique et une très bonne santé... Que cette année vous soit douce !...

 

Et comme l'année commence bien j'ai reçu le tout nouveau CD de Ange Amadéi dans ma boite aux lettres...Une pure merveille que ce CD qui est le 4ème de Ange... 

Vous pouvez ainsi déjà vous le procurer !!!...

Voici pour l'occasion l'entretien que j'avais eu avec lui et qu'il m'a permis de faire publier dans le magazine Harmonicas de France alors qu'il était en train de réaliser ce CD :

 

Entretien avec Ange Amadei

 
Ange image001Nous avons en France d’excellents harmonicistes; nombre d’entre eux sont cités et discutés dans les nombreux forums sur Internet, comme dans les rencontres d’harmonicistes, ou même plus largement par ceux qui achètent leurs CD, pas toujours si faciles à trouver dans la grande distribution. Mais il en est parmi eux qui se font plus discrets un temps et dont on aimerait tellement entendre parler beaucoup plus souvent, voir et entendre aussi; aussi parce que ils sont très doués, souvent humbles et très discrets. Ange Amadéi en fait partie : ce qui est assez déroutant quand on pense que nombre d’harmonicistes vous diraient que ce gars là est une référence dans la musique country, mais plus largement encore. Il est même trop réducteur de vouloir cantonner un musicien dans un domaine, surtout quand il est très bon et possède autant de qualités indispensables pour être aussi bon musicien !… Ma joie à l’idée de cet article est difficilement dissimulable… Merci donc à Ange de l’avoir si gentiment accepté…

PR> Peux tu te présenter un peu, nous dire de où t’est venue l’envie de faire de la musique et quelles sont tes influences ?

Ange> Ma passion pour la musique...et l’harmonica a commencée peu avant les années 80.

Je suis né en Septembre 1966 à Marseille, dans le vieux quartier mythique du « Panier » et la culture musicale dans ma famille était assez variée: entre Disco, Rock’n Roll et variétés !

Mon père en Corse aguerri écoutait du Tino Rossi, l’un de mes deux frères, Dominique le cadet : Adriano Celentano, mon frère aîné (Michel de  notre duo AMADEUS BROS) était plutôt branché Elvis Presley et Eddy Mitchell, et surtout harmonica avec Charlie McCoy, Larry Adler, Albert Raisner, Claude Garden... et ma mère se faisait un « mix » de tout cela…

Michel aimait bien essayer de jouer aussi d'autres instruments tels que la batterie, la guitare. Ne cherchez donc pas d'ou me viennent tous mes penchants musicaux et autres envies d'avoir joué de la batterie, de la mandoline, du banjo, de la guitare, de la Lap-Steel, des percussions etc... Et même de l'harmonica tiens!

Devant partir juste après son service militaire pour son travail sur Paris, mon frère Michel me laissa un ou deux vieux harmos. 

PR> Tu es sans doute l’harmoniciste le plus véloce dans son jeu sur certains morceaux que j’ai entendus. Je pense notamment à «Hello Charlie» dont tout le monde parle avec émerveillement. Comment en es tu arrivé à développer ton jeu, si propre, net et sans bavures, à la fois très riche et agréable ?

Ange> A peine sorti de la fabuleuse ère du mange-disques pour 45Tours (eh oui), me voilà lancé à corps perdu avec mes premiers vinyles, à me ruiner les babines pour essayer de reproduire des sons d'harmonica. J'avais tout de même bien du mal, car le "tourne-disques" que je possédais à l’époque tournait un tantinet rapide; je devais mettre un objet léger sur la tête du saphir (ou diamant) pour ralentir la vitesse de celui-ci.

Par exemple: après m'être procuré quelques bons vieux Schmoll, Milteau et autre Charlie Mc Coy  quand je m'essayais sur le Mythique "ORANGE BLOSSOM SPECIAL" je devais le jouer un ton en dessus, en RE, harmo en G, bien grave, bon «étouffe belle-mère» et bien déroutant pour les oreilles !

Quel bonheur le jour où je découvris, que l'on pouvait se procurer une platine avec stroboscope, magnifique petit gadget qui te permettait de régler la vitesse de défilement hyper juste ! Quel ne fut pas mon étonnement quand au bout d'une bonne année d'apprentissage "Speedy Gonzales" je pouvais jouer plus cool...

Juste après ces quelques mois, Janvier 1985, je rencontrais ici et là mes premiers compagnons musicaux, qui étaient en général tous étonnés de mon niveau musical, moi je ne comprenais pas vraiment, mais ça m'amusait...

 

Ange image003PR> Avec ton entraînement de choc tu t’es très vite retrouvé à faire des concerts. En 1985 déjà ? Tu as même très vite fait de très belles rencontres, avec des harmonicistes cités plus haut…

Ange> 1985 fut une année riche en émotions, mes premiers concerts, ma première rencontre avec J.J Milteau qui se produisait avec Bill Deraime ce soir là (j'étais heureux mais terrifié à l'idée qu'il puisse m'écouter) Il m'avait d'ailleurs posé la question ce soir là, depuis combien de temps est-ce que je pratiquais etc... Quand je lui ai répondu environ un an, il m'a regardé un peu étonné, je pense qu'il n'a jamais du me croire (rires)… Nous nous sommes ensuite croisés au fil des années, quelquefois sur différentes scènes.

Même chose avec Charlie Mc Coy: imagine toi de te retrouver devant ton musicien préféré, qui te fait rêver depuis tout petit et que tu te trouves largué avec celui-ci à quelques mètres derrière toi en coulisses et devant un public de 35000 personnes lors de la Fan-FAIR à Nashville Tennessee en 1988, je n'avais que 21 ans... terrible.

 

PR> C’est super de partir comme ça aussi loin pour jouer et surtout aussi rapidement après avoir commencé l’harmo… Tout le monde n’ose pas ! Tu m’as vraiment l’air d’être quelqu’un qui ne fait pas les choses à moitié, qui travaille dur, et très passionné !...  En fait tu tournais beaucoup, tu as joué avec de nombreux musiciens connus, participé à de nombreux projets…tellement que j’y retrouve même des copains. Je veux bien que le monde de la musique ne soit pas si grand mais là quand même…

Ange> A vrai dire, et ce n’est ni une vanité ni une fierté, je n’ai jamais bossé l’harmo ni un autre instrument comme un malade, sauf peut-être au départ sans m’en rendre compte !

Passionné oui mais pour travailler dur, c’est un peu comme dans Astérix en Corse, je ne renie pas mes origines…

Et en ce qui concerne le monde de la musique, au fil des années l’on est effectivement à rencontrer tellement de gens, public et musiciens confondus que ce petit monde peut étonnement s’élargir sur la planète, j’ai d’ailleurs aussi des amis extra-terrestres mais cela je vous en reparlerais prochainement.

Ange image005PR> J’ai cru comprendre que 8ans après avoir commencé l’harmo tu sortais déjà un premier album...en fait tu en as sorti 3 pour le moment dont deux sont épuisés... et tu es aussi chanteur, auteur, compositeur… Pourtant la fois où je t’ai rencontré je t’ai senti très humble et timide, sauf sur scène  (pour la timidité) !... C’est difficile de chanter devant du monde. Tu te transformes sur scène ?! Pour toi le chant c’était un passage obligé, une envie ?…

Ange> Il est vrai que grâce à la musique, j’ai souvent été amené à dépasser ma timidité, qui en est pourtant presque maladive au départ, si si ! Et comme j’adore chanter depuis mes premières douches, j’ai du (et doit encore parfois aujourd’hui) me faire violence pour me mettre sur le devant de la scène, en tant que Leader-chanteur, mais oui cela me plait beaucoup, même si je suis conscient que je chante très modestement. Et puis pour chanter ses compositions, il est tellement plus simple et gratifiant de le faire soi-même.

PR> Concernant tes anciens CDs qui sont épuisés penses tu par un moyen ou un autre en remettre en accès ? Il y a certainement beaucoup de monde qui serait intéressé…

Ange> J’y ai pensé plus d’une fois , mais j’aime bien « tourner la page » quand j’ai enregistré un album et puis pour l’anecdote, certaines personnes ne se rendent même plus compte avec les téléchargements pirates et autres, que l’on bousille un peu tout…mais je comprends.

Il m’est arrivé il y a quelques temps déjà, qu’une personne super contente me dise en me serrant la main chaleureusement, qu’elle allait repiquer mon CD sur son amie qui venait de l’acheter…un peu hallucinant mais tellement vrai.

 

Ange image007PR> Une autre question qui me taraude… Tu règles tes harmonicas ? Tu utilises des accordages spéciaux ? Tu règles l’écartement des hanches d’une certaine façon ? Fais tu partie de ces gens qui cherchent à atteindre aussi la gamme chromatique sur un diatonique ? D’ailleurs te sens tu attiré aujourd’hui par d’autres familles d’harmonica ?...

Ange> Très peu de réglages, je me suis déjà essayé à customiser des harmonicas, parfois avec succès, parfois avec comme unique chemin la poubelle. Je me sers en fait surtout de l’accordage « Country » et encore que je m’entête encore dès fois à jongler avec deux harmonicas pour un seul phrasé,compliqué le gars, un peu têtu ?

Le jeu chromatique sur un diato est quelque chose que j’aime bien entendre chez les autres, j’en suis admiratif, d’ailleurs Jean-Jacques (le seul, l’unique) m’avait fait découvrir chez lui à une lointaine époque Howard Levy, ce gars me tue, il y a aussi Michel Herblin avec qui nous nous sommes récemment croisés sur scène près de Limoges, j’étais vraiment sur les fesses de l’entendre, c’est énorme. Mais cela me laisse un peu perplexe car ne n’est peut-être que mon opinion, mais je crois qu’un nombre de gens intéressés par l’harmonica en général risquent d’abandonner à force de complications techniques , mais ça c’est mon coté vieux jeu , c’est le cas de le dire…

Et je le répète, ce jeu est très agréable à entendre et certainement à jouer pour ceux qui l’aiment.

PR> J’ai lu dans une excellente e-terview que vous avez réalisée avec l’harmoniciste Alain Messier (sur son blog), qui à l’air de bien te connaître, que tu aimais bien les spécial 20 de chez Hohner. Au passage dans le même article j’ai noté que tu étais aussi doté d’un humour solide … T’arrive t’il d’essayer d’autre modèles d’harmonica pour comparer et cela te conforte t’il pour le moment sur tes préférences ?

Ange> Oui mon modèle de prédilection est effectivement le Spécial 20, pour deux simples raisons,

tel qu’il est vendu en commerce sans réglages, il est facilement « jouable » et puis son prix reste encore abordable pour se procurer une petite gamme de différentes tonalités sans vivre à crédit et en stéréo.

J’aime bien aussi le Lee-Oskar et le Hering Vintage, encore que ce dernier ne m’a pas convaincu sur la longévité de justesse des lamelles. Seydel à l’air de fabriquer de bons harmonicas, mais je n’ai pu pour l’instant, vu leur prix de vente, ne me procurer que des bas de gammes…

PR> Jusque là on comprend que ton début de carrière fait preuve d’une très belle progression, de très belles expériences, y compris pour tes auditeurs bien sur…jusque au jour où tu as eu ton accident très grave suivi d’un silence de quelques années…le temps de te remettre ? Ca va mieux aujourd’hui ? Ca ne te dérange pas de nous dire un peu par où tu es passé, les épreuves que tu as su surmonter pour qu’on comprenne un peu mieux où tu en es ? La raison de ta disparition soudaine de la vie scénique... Je ne pense pas me tromper en te disant qu’on est très nombreux à espérer te revoir plus souvent et partout… 

Ange> Je me suis remis physiquement de cet accident, quoique je ne pratique plus trop certaines activités sportives que j’aimais bien (Footing, musculation, ski…).

J’ai du rester bloqué et couché pendant quelques mois, en plus d’une jambe et d’une cheville, j’avais aussi les cotes touchées, donc l’harmonica à oublier pendant quelques temps. Et quitte à déplaire à certains, depuis cette période de break forcé, je n’ai plus mon statut d’intermittent du spectacle, et cela m’aidait très bien à vivre de la musique…

Donc une chose, l’autre, on n’a beau dire que l’argent ne fait pas le bonheur mais je ne me serais jamais retrouvé à manquer me tuer sur un chantier, si la musique seule m’avait suffi à gagner ma vie et nourrir ma famille.

PR> Ce qui est certainement difficile aujourd’hui, est qu’en quelques années, même si ce que tu joues intéresse du monde, il y a la crise, la société qui change. Tu étais dans une dynamique qui s’est arrêtée brutalement. Cependant quand je vois tes dates de concerts, je réalises que tu retournes de plus en plus, tu as l’air de reprendre un bel élan; c’est plutôt positif tout ça. Comme tout bon timide, tu as du te remettre en cause, douter à cause de cette période difficile dont tu es en train de sortir. Le titre de Alain « Un Ange revient de l’enfer » était plutôt bien choisi pour son article. Peut être pourras tu vivres plus de ta passion de la musique le temps de récupérer la place qui te revient de droit dans le cœur des auditeurs…encore faudrait il que tu l’ai perdue ;)… mais je ne crois pas ?!… 

Ange> Je suis très touché par tes mots, et j’essaie de maintenir le cap et de toujours jouer, mais entrecoupé avec des jobs alimentaires en intérim quand il y en a… Certains pourront penser que je me débrouille mal, mais tant que l’on n’a pas vécu certaines situations, on ne se rend pas toujours compte que l’on peut rapidement atteindre un seuil limite de pauvreté, mais je garde la tête haute et le cœur ouvert.

PR> Finalement, penses tu être nostalgique du passé ou es tu déjà en train de penser sérieusement à l’avenir?!… Je sais que tu es en train de finir de préparer ton nouvel album, le 4ème, tant attendu

Ange> Je suis en train de le finaliser avec mon ami Manu Julvez chez qui j’enregistre. Ce gars est doté d’une incroyable gentillesse en plus d’être un talentueux musicien.

Nous enregistrons en fait à nous deux toutes les parties possibles : Basse, batterie, piano, guitares, harmonica (ah tiens ?) et je pense faire appel dans la mesure du possible, à un ou deux potes pour des instruments tel que le violon ou la Steel-guitar…

Bref, même si parfois je n'arrive pas toujours à vivre de ma passion actuellement, je ne regrette absolument rien de toute ma carrière "passée" de musicien, riche d'émotions, de rencontres et d'amitiés sauf peut-être un rêve d'enfance inaccompli à ce jour: avoir accompagné Eddy Michell ou Johnny Hallyday...

J’espère pouvoir vous faire bientôt partager ces quelques instants de bonheurs « volés », avec mon nouvel album : STOLEN MOMENTS. Et de grâce achetez le, pas de repiques, merci à vous tous…

PR> Allez Ange, pour conclure l’article y a-t-il d’autres choses que tu veux bien nous dire sur toi…d’autres passions etc…  

Ange>  J’aime bien les randonnées pédestres, les animaux,les BD (Astérix,Franquin,Edika…)

Mon péché mignon : la bière et le chocolat (aie aie aie)

Le Cinéma,quelques films préférés : « La cité des Anges », « Macadam Cow-Boy », « Le pianiste sur l’Océan »,  « Sept vies », « Une vie inachevée », les vieilles comédies avec Louis de Funès, Laurel et Hardy. Et en fait tout ce qui est vieux et en noir et blanc ! Comme moi… ;)

 

image009PR> Attends heuuu tu plaisantes encore !... Ne me dit pas que tu es vieux, tu as 3 ans de plus que moi ! Tu veux me filer des rhumatismes ?… Et d’ailleurs pourquoi en noir et blanc ? Je te vois tout en couleurs ! Tu veux me faire croire en plus que je suis daltonien ?...  

Ange>  Oui je plaisante, malgré des galères je garde un petit arc-en ciel en moi et de plus j’ai la tête rouge ! (Les cheveux un peu roux quoi), petit j’étais affublé du surnom de Poil de carotte. Ca y est j’me suis définitivement auto-grillé ! Quoique maintenant cela ressemble plus à de la rouille qu’à une carotte.

Sinon je tiens très sincèrement à te remercier de m’avoir sollicité pour m’exprimer dans cet article; grâce à des personnes comme Alain Messier et toi, j’ai l’impression d’exister dans le paysage musical, et cela m’aide réellement, merci mille fois.

 

Merci beaucoup à toi Ange et je te souhaite le meilleur pour la suite, à commencer par ton album qu’on attend vraiment avec beaucoup d’impatience (j’ai vu que tu en parlais un peu plus sur ton blog car avec toi chaque chanson a son histoire…) !…

  Référence sur Internet :

La page WEB de Ange Amadéi : http://sites.google.com/site/angeamadei/home

La page MySpace de Ange Amadéi : http://www.myspace.com/angeamadei

Partage Facebook
Partage Twitter
Partage Google+