Souscription pour le festival St Aignan 2009...

Le festival St Aignan 2009 aura bien lieu ! Avec votre aide…Article  paru dans le magazine H2F N°15 - Hivers 2009


L’endroit est un régal pour qui aime les beaux paysages, la photo, les vielles pierres mais aussi la gastronomie… Je le connaissais aussi pour son magnifique Zoo de Beauval : l’un des plus célèbres et plus  vantés en France… St Aignan sur Cher ! Vous aviez deviné ?

Nombre d’harmonicistes en entendant juste ce nom, vous répondront en vous parlant du festival qui y a lieu tous les ans, le visage épanoui avec des étincelles plein les yeux… Paul Lassey lui-même à offert un superbe morceau  à cette belle ville : « St Aignan » sur son premier CD...

Concerts, classes de maîtres, expositions et diverses animations dans la ville, des spectateurs plus ou moins proches de l’harmonica qui viennent des quatre coins de France, de Belgique, de Suisse, même d’Australie l’année passée, qui aiment la musique et ce qui va avec. Le site Internet du festival vous explique tout cela sans exagération aucune… 

Je ne savais pas comment cette belle aventure avait commencé et Christophe Minier me l’a raconté… Il faut vous la faire partager, mais en résumé car si à la base je voulais mettre en avant des gens moteurs dans le milieu « harmonical » dont Christophe et tous les bénévoles, la fin de l’article est aussi très importante, vitale même pour le festival !...

La source de tout cela, c’est un concert du groupe de rock Meskal où Christophe chante et joue de l’harmonica à Blois. Julien Cormier du groupe « Kevin Texas Band », vient d’arriver dans la région, il est aussi harmoniciste et comme d’habitude en ce cas là, le courant passe. Ils ont idée de faire un concert au bar « Le Chiquito » un soir de 2001 à Noyers sur Cher avec trois styles de musique différents : Les deux groupes précités et l’atelier Jazz de l’association Médiator ou Christophe joue aussi. Cet éclectisme avec l’harmonica pour fil rouge, à Condat sur Vienne ça existait déjà… La soirée est tellement sympa que Christophe à l’idée de reproduire l’expérience dans la salle des Fêtes de Noyers sur Cher l’année d’après... Mais la salle de trois ou quatre cents places est pleine à craquer; l’harmonica qu’on a plus l’habitude d’entendre si souvent sans doute, les souvenirs de la période Raisner déplaceraient les gens du coin ?!?? Ce succès incroyable est tellement grisant que Christophe ne résiste alors pas à l’idée de continuer l’année qui suit… Le problème est de bien choisir les dates car faire ça un week end c’est le « flop » assuré le Dimanche, parce que les gens viennent de loin, travaillent le lendemain etc… c’est d’ailleurs ce qui se passe au départ. Finalement une idée qui arrange tout le monde, dont l’organisation qui engage des moyens et prend des risques, est de faire ça tous les Week end de l’Ascension et terminer dans la nuit du Samedi au Dimanche. Adoptée, mais seulement dés 2004 ! C’est en 2003 que le festival s’est déplacé dans la grande salle de St Aignan, pas trop adaptée pour une infrastructure avec projecteurs, loges, accès handicapés, public sans cesse plus nombreux etc… mais offerte pour l’occasion, ce qui est déjà un super geste de la ville !... Merci Monsieur le maire…

L’harmonica ce n’est plus le fil rouge, c’est carrément le tapis rouge pour faire découvrir des groupes et des styles de musique qui mériteraient d’être plus connus, pas forcément pour l’harmonica ceci dit on se laisse prendre…c’est le rôle d’un festival ! Le mot est dit. Officiellement en 2002 la toute première édition du Festival à lieu avec Benoît Felten, Julien Cormier et… Greg Szlapzcynski en têtes d’affiche. Greg n’est alors pas très connu, à part peut être en région Parisienne, du fait du souffle du blues où Jean-Jacques Milteau lui a cédé son école d’harmonica. L’affiche papier qui est faite par Christophe est amusante…ce n’est pas un « pro »… : des logos énormes qui font sourire les sponsors. Ca en dit long sur le fait qu’un tel événement, pour l’organiser il faut le vouloir, cela demande une organisation, des bénévoles, de la gestion, de la diplomatie, de l’énergie, du courage, des vacances prises exprès pour vous servir, des Christophe, des Catherine, des Denis, une association lois 1901 (Médiator dont Stéphane le président), des familles compréhensives parfois même impliquées sur plusieurs générations, des techniciens mais pas ingénieurs du son parce que l’argent il faut l’avoir aussi et plus le temps passe plus tout ce petit monde se rode, plus ça grossit, plus on veut bien faire pour ne pas tourner en rond…ça devient tellement important que certains se demandent dans quoi ils s’embarquent, d’autre où se situe la limite où des professionnels deviendraient indispensables dans l’organisation.

D’année en année on veut tellement bien faire, faire venir des artistes de plus en plus loin, en refuser, passer des week ends, des soirées à se démonter pour trouver où loger tout ce beau monde, le faire venir… penser à ceux qui viennent de loin et qui n’ont pas forcément les moyens de se payer une chambre d’hôtel. En écrivant ces lignes j’imagine à quel point une telle aventure humaine peut devenir une drogue face au résultat, même épuisé, mais aussi pour les habitués « fans » d’harmonica et de bonne musique qui à peine quitté St Aignan rêvent déjà à l’année d’après toujours habités par le plein de bonheurs des derniers jours passés… 

1er Juillet 2008: L’heure est grave !  Christophe Minier, annonce une mauvaise nouvelle sur le forum  Harmonicaland, où l’on retrouve nombre d’acteurs impliqués du monde de l’harmonica, qui va choquer et sortir de leur réserve nombre d’entre eux… je résume ses termes : «la prochaine édition du festival Harmonicas sur Cher est compromise… notre cadre juridique est une association (loi 1901). Le président actuel ne veut plus assumer la lourde responsabilité qu'engendre l'organisation de ce festival... L'association ne peut organiser le festival sans moi, mais je ne peux organiser le festival sans l’association. La décision du bureau de l’association de ne pas reconduire le festival a été prise à l’unanimité et je me retrouve bien triste devant cette brutale décision ». Christophe le dit lui-même, tout le monde dans l’association était déçu, même Stéphane le président de Médiator, mais tout le monde était réaliste. La culture qui fait aussi notre identité en France est elle aidée suffisamment et bien ? Vaste sujet! Cette année la région a respecté ses promesses avec 4 mois de retard, laissant pour ce temps un trou de 15000€ dans la caisse !... Dure à encaisser… Heureusement quelques soutiens locaux se sont pliés en quatre pour finalement débloquer la situation, dont le président de la communauté de communes. 

Aussitôt les messages d’encouragement, de soutien, de propositions d’aide, de déceptions, de panique !!! Il faut sauver Saint Aignan !... Fort de ces encouragements, Christophe revient avec une bonne nouvelle : « Le festival n’est peut être pas mort…Je vais réanimer mon ancienne association et essayer pour 2009»… C’est lors du traditionnel stage de Septembre à Chateauvieux que Christophe a confirmé la bonne nouvelle : St Aignan 2009 aura bien lieu. 

image001Par quel miracle ? En pariant sur une formidable idée de Katarina Johnson et Christophe Le Toquin, qui couvrent le festival avec deux autres photographes professionnels: François Berton et Jonathan Daitch. Ils ont cédé leurs droits photographiques au festival, pour vous proposer un magnifique livre de photos en noir et blanc préfacé par Jean-Jacques Milteau. Seul l’édition sera payante, avec l’argent d’une souscription lancée à cet effet. Pourvu que l’on soit suffisamment nombreux, harmonicistes, musiciens et autre…J’ai vu la maquette, le site du festival dont je donne l’adresse plus bas donne de nombreux détails sur cette souscription qui propose plusieurs formules dont certaines avec des originaux de photos. Je peux vous assurer qu’on y retrouve le climat de St Aignan, et des tas de souvenirs magiques… Ne vous attendez pas à y voir une collection d’harmonicas déjà omniprésents dans le festival. Non ! Il s’agit de bien mieux : de l’histoire du festival en images, d’une partie de son âme qui ne se raconte pas. Les photos que j’ai vues, qui n’étaient pas encore au complet me font dire que cet ouvrage sera un trésors dans une bibliothèque, qui fera la fierté de nombre de souscripteurs, encore mieux sous leurs yeux. C’est aussi l’assurance du prochain festival qui mérite de montrer à quel point le travail de tous ces bénévoles est reconnu de nous autres « pèlerins» d’un long week end qui se reproduit tous les ans… Grâce aux photographes, à cette souscription, aux bénévoles, à Christophe, à nous autres, oui le 8ème festival "Harmonicas sur Cher" aura bien lieu du 21 au 23 mai 2009 ! Retenez bien cette date…

(Pour l’anecdote durant l’entretiens avec Christophe, la chasse venait d’ouvrir et nous avons même eu droit à une pluie de plombs !  Il n’aurait plus manqué que je ne puisse pas l’écrire cet article ; mais je vous rassure pendant le festival la chasse est fermée et les gens très accueillants… A ce propos il y a de très bonnes caves)

 
Références sur Internet :

La page de la souscription : http://harmonicall.free.fr/livre.php

Partage Facebook
Partage Twitter
Partage Google+