Agenda francophone: Questions fréquentes

Google-Translate-French to EnglishGoogle-Translate-French to German Google-Translate-French to Italian Google-Translate-French to Spanish Google-Translate-French to Japanese Google-Translate-French to Korean Google-Translate-French to Russian Google-Translate-French to Hungarian Google-Translate-French to Portugal Google-Translate-French to Swedish Google-Translate-French to Danish Google-Translate-French to Greek Google-Translate-French to Dutch Google-Translate-French to Romanian Google-Translate-French to Chinese (Simplified)


1  

Je suis artiste ou organisateur d'événements, comme faire apparaitre mes dates dans l'agenda ?
2


Je voudrais faire apparaitre cet agenda sur mon site Internet...Quel est le code d'intégration ?
3


Un agenda de plus ? Mais pourquoi faire ?
4


L'agenda est il protégé contre de mauvaises manipulations ?
5


J'ai entré une date dans l'agenda, mais je ne la vois pas apparaître sur Internet...Où est le problème ?


Je suis artiste ou organisateur d'événements, comme faire apparaitre mes dates dans l'agenda ?

Les dates doivent comporter au moins 50% d'harmonica...
Il faut posséder un compte Google Calendar (c'est gratuit). Si vous n'en n'avez pas cette page va vous aider à le créer. https://accounts.google.com/signup

La personne à contacter pour ajouter une date, voire acquérir les droits d’écriture, est Patrice Rayon, l'administrateur de l'agenda:  patrice.rayon@facebook.com
Je vous expliquerai la suite. Il n'y a rien de compliqué dans le fait d'ajouter des dates...mais la recette du succès mérite une courte explication...
Je peux aussi vous aider à créer votre première date si vous n'êtes pas doués avec les ordinateurs (je l'ai fait pour plusieurs personnes...mais je m'interdit formellement d'entrer les dates des francophones moi-même.)


Je voudrais faire apparaitre cet agenda sur mon site Internet...Quel est le code d'intégration ?

Voici pour aider à intégrer cet agenda sur votre propre site Internet... Merci d'aider à le rendre ainsi plus visible...

<html>
    <head> <style> body {background-image: url("http://www.harmonicacontact.com/Images/Fond.jpg");} </style> </head>
    <body lang=FR >
   	<div style="text-align: center;">
<b>Agenda événementiel d'harmonica francophone</b><br>
<iframe
src="https://www.google.com/calendar/embed?showTitle=0&amp;showCalendars=0&amp;mode=AGENDA&amp;height=600&amp;wkst=1&amp;bgcolor=%23FFFFFF&amp;src=cs7t7g5noqq734crpqokh51mc8%40group.calendar.google.com&amp;color=%23853104&amp;src=c6n01cbeq05bo1346i57ugt73o%40group.calendar.google.com&amp;color=%23853104&amp;ctz=Europe%2FBrussels"
style=" border-width:0 " width="650" height="600" frameborder="0" scrolling="no"></iframe>
<br>Administration des droits: Patrice Rayon (<a href="mailto:patrice.rayon@facebook.com">patrice.rayon@facebook.com</a>)
</div>
     </body>
</html>

Un agenda de plus ? Mais pourquoi faire ? (Version courte)

Si vous vous posez cette question de cette manière, il y a de bonnes chances que vous approuviez l'explication qui suit !...
Voici la version courte de ma réponse...La version longue est plus bas (si vous voulez vraiment comprendre ma vision, et ce que je prédis par la suite)...

Cet agenda est parti du constat que si Internet est un outil formidable, c'est aussi un moyen de communication encore très jeune, pas encore assez mature pour être aussi efficace qu'on pourrait l'espérer : Bordélique !!!...
Trop d'information tue l'information... Il y a tellement d'artistes, de plateformes de promotion, d'événements de toutes natures...qu'on ne sait plus où trouver l'information, voire même ne pas louper l'événement rarissime qui se produit si rarement prêt de chez sois.

On me présente comme un fédérateur (de par mes actions depuis 10ans, et mon côté baroudeur)...ça tombe bien !
Le but de l'agenda est de définir en zone francophone un lieu par défaut, à faire entrer dans la culture de tout passionné d'harmonica, en comptant sur le bouche à oreille , qui reste le moyen le plus courant d'apprentissage de cet instrument: Aller à la rencontre des autres et échanger ses "trucs"...

Un tel agenda prend comme carburant, cette qualité plus forte encore dans le milieu de l'harmonica: Le sens du partage, la solidarité entre joueurs et amateurs...
Si les artistes et organisateurs jouent le jeu en entrant eux-mêmes leurs dates d'une manière ou d'une autre, c'est gagné !!!...
L'agenda devient alors l'endroit idéal pour un artiste d'afficher son nom...car sachez le: même les plus grands sont parfois inconnus de la majorité des harmonicistes !... Même le plus grand festival français d'harmonica est inconnu de la majorité des amateurs d'harmo (incroyable mais pourtant vrai)... Tout prouve qu'en tant qu'artiste ou organisateur il faut rester humble et savoir aller vers les autres... L'agenda par défaut est un bon moyen.
Et pour l'amateur lambda isolé dans le fin fond de sa campagne, jamais visité ?! L'agenda lui montre que dans les semaines ou les mois qui viennent il y a quelque chose pour lui dans son département, ou pas loin en tout cas...
Il est important de fédérer !!! Parce que en fédérant on aide et encourage les gens moteurs à proposer plus pour les autres, et d'autres à les rejoindre; et on permet à l'amateur isolé de ne plus être seul !... Je suis convaincu qu'aujourd'hui, le plus bel espoir de fédération est cette graine qu'on arrose tous les jours depuis fin Juillet 2012 (voire un peu avant), qui ressemble déjà à un petit chêne; je vous prédis qu'il deviendra centenaire et donnera naissance à une forêt... Il y a d'ailleurs un autre petit chêne à l'état de bouture ici (la greffe semble vouloir prendre, et il y a quelqu'un pour l'arroser...tant mieux !)...


L'agenda est il protégé contre de mauvaises manipulations ?

Oui ! L'agenda est sauvé régulièrement et de manière automatique. Je vois qui modifie manuellement une date car je suis l'administrateur.
En cas de manipulation volontairement néfaste, la prudence m'indique la personne à qui supprimer les droits... Je peux ainsi récupérer l'agenda dans son état avant la perte...


J'ai entré une date dans l'agenda, mais je ne la vois pas apparaître sur Internet...Où est le problème ?

Assurez de bien avoir sélectionné l'agenda "Evénementiel Harmonica Francophonie" en créant l'événement. Sinon ce n'est pas grave...il suffit de cliquer sur la date pour la modifer, et sélectionner cet agenda dans la boite de sélection d'agenda qui se trouve au dessus du champ description... N'oubliez pas d'appuyer sur le boutton "enregistrer" avant de quitter l'agenda


Un agenda de plus ? Mais pourquoi faire ? (Version looooooongue )

Si vous vous posez cette question de cette manière, il y a de bonnes chances que vous approuviez l'explication qui suit !...
Cet agenda est parti du constat que si Internet est un outil formidable, c'est aussi un moyen de communication encore très jeune, pas encore assez mature pour être aussi efficace qu'on pourrait l'espérer; j'irais jusqu'à ajouter : Bordélique !!!...
Alors OUI ! En effet: Trop d'information tue l'information... Concernant les artistes et l'événementiel, les sources d'informations sont innombrables: Les réseaux sociaux, les plateformes telles que myspace, facebook, reverbnation, bandsintown,  mupiz, google calendar voient régulièrement arriver de nouvelles solutions souvent perçues comme LA solution miracle... La  plupart des artistes ou organisateurs ajoutent leurs dates à plusieurs endroits, sans forcément s'y installer en se dispersant et rendant peu lisible leur communication...

L'artiste et l'organisateur d'événements sont confrontés à plusieurs situations:
  • Ils ne savent plus trop où  indiquer leurs dates  pour  attirer du monde, plus de monde, se faire entendre...
  • Si leur nom ou leur événement n'apparaît pas là où les gens passent, il y a peu de chances qu'ils soient connus un jour, qu'ils attirent l'attention...
  • Celui qui démarre n'est pas connu et devine, mais pas toujours (dure réalité, aussi une question d'égo), qu'on ne cherchera pas à se renseigner sur ses dates
  • Celui qui veut organiser un nouveau stage, des rencontres locales, un festival, des boeufs, à toutes les peines du monde à se faire entendre, voire à intéresser, même quand la demande existe 
La personne lambda qui voudra aller voir un artiste, un événement, peut être confrontée à plusieurs situations... :
  • Quand on est loin de la capitale, les événements sot rares au point qu'on fini par croire qu'il n'y a rien pour nous... Ce qui est faut ! Il suffit d'être bien renseigné... Combien de fois j'ai entendu un amateur d'harmonica se lamenter d'avoir manqué le concert de son harmoniciste préféré à quelques kilomètres de là...faute de savoir... Comme au Loto, choisir le bon jour, la bonne source, le bon artiste, le bon délai pour anticiper de bloquer la bonne soirée...et si tu remplis toutes les conditions: Tu as gagné !!! Tu seras présent à cet événement aussi rare qu'inespéré... 
  • Si on sait ce qu'on cherche, les sources sont tellement nombreuses, voire mobiles qu'on ne prend plus vraiment le temps de chercher en final. Sur trois ou quatre artistes ou événements, on se découragera d'aller au bout de ses recherches, par lassitude. "Tant pis il y a un truc pas trop nul à la télé"...
  • Au dernier festival de St Aignan, un auvergnat est venu à moi se plaindre qu'il n'y a ni rencontres, ni festival d'harmonica dans sa région... Je lui ai répondu, qu'il y avait plein d'auvergnats qui jouaient de l'harmonica ! Le gars ne voulait pas se lancer seul dans une organisation qui provoque des événements avec l'harmonica en fil rouge: Le gars lambda voudrait bien provoquer des choses sympas...mais à besoin d'une association, d'un réseau de connaissances pour se lancer tant l'investissement pour les autres paraît de moins en moins naturel, voire une lourde charge...
Ce qui m'a incité à rajouter une source d'information n'est donc pas aussi paradoxale que cela peut paraître:
  • Si j'écris: "des rencontres, un réseau de connaissances bien développé dans le domaine artistique, des échanges, de l'observation, un chouilla d'intuition, une bonne dose d'optimisme, beaucoup de (bonne) volonté, beaucoup d'ouverture, pas mal de recul, pas mal de patience, des compétences métier qui tombent à pic, un milieu sain particulièrement propice au partage"...ça ne va certainement pas capter plus que ça votre attention...c'est sans intérêt pour vous et pas très productif pour ce que je veux faire comprendre...  Pourtant c'est  bien l'intuition associée à une somme de rencontres inhabituelles dans le milieu de l'harmonica, qui m'ont fait prendre conscience qu'en partageant ce que j'apprenais de ces rencontres, j'aurais moyen de concentrer suffisamment d'attentions sur un site Internet, qui serait la clef principale pour proposer un lieu par défaut... le faire entrer dans la culture du passionné d'harmonica... L'endroit ou regarder, quand par dépit, on ne sait plus où regarder...comme une bouée de secours dans un océan d'informations... Le site existe depuis prêt de dix ans, d'abord sous forme de blogs...l'idée de l'agenda et sa forme, je les ai présentées dans un message à Paul Lassey sur le forum harmonicaland en 2008 (le plus ancien forum d'harmonica francophone, dont Christophe m'a donné les clefs il y a quelques mois). Thomas Quatrehomme l'a mis en oeuvre deux ou trois ans après; ce que je voyais d'un bon oeil, trop content de voir une personne de plus oeuvrer pour le plaisir des autres... Mon réseau de connaissances plus développé dans le domaine jusqu'à l'international, peut être une réputation de persévérance dans mes actions, des priorités de la vie qui ont rendues Thomas moins disponible, m'ont poussé à reprendre les rennes de l'agenda pour ne pas risquer de "griller l'idée" (sur Internet, il est rare d'avir une deuxième chance, surtout quand il faut convaincre les artistes et organisateur de la nécessité de ce lieux par défaut). Je suis aussi présenté comme un baroudeur, d'Afrique aux USA, en passant par l'Allemagne, le Royaume Unis, l'Espagne, la Belgique; comme un journaliste alors que je ne fait que rapporter sans juger; comme un fédérateur, un tisseur de réseau qui met des artistes ou organisateurs et autres passionnés en relation... Après avoir écrit tout ça celui qui ne me connaît pas encore est déjà persuadé que j'ai une bien haute opinion de moi même et ne va pas tarder à zapper un texte déjà trop long. Quant aux autres, je pense qu'ils ont confiance dans le fait que l'agenda n'est pas une idée en l'air sans suites ni intérêt...Sinon il n'aurait pas réveillé un enthousiasme certain au Royaume Unis qui veut désormais faire de même (à suivre...)
  • Un constat : Comme souvent, si la personne est demandeuse, qu'elle s'intéresse, alors il y a de fortes chances qu'elle soit réceptive et qu'elle aille aux événements qu'elle fait la démarche de chercher. Avec Internet, plus vous allez chercher les gens et moins ils se motivent à répondre positivement, tellement ça semble facile puisqu'on vient les chercher... C'est comme le parisien qui n'est jamais monté dans la Tour Eiffel, le londonien qui n'a jamais mis les pieds à la tour de Londres, le new yorkais qui n'est jamais monté dans la statue de la liberté... C'est si facile, un jour on ira !
  • Il est sains de réhabituer les gens à la recherche d'informations (c'est pour ça que mon site est volontairement moins fourni que celui de mon copain Shaun) et donc de proposer un endroit par défaut spécialisé dans sur le sujet principal: l'harmonica...Pourquoi ? Parce que ne plus être spectateur de ses découvertes, mais acteur de celles-ci, c'est s'ouvrir  au monde, à la culture, aux différences, à l'échange avec des gens physiques bien  réels de tous horizons sociaux ...c'est surtout  développer et entretenir ses capacités à argumenter, analyser, déjouer les tentatives  de manipulations externes, savoir prendre du recul sur la société, son  environnement, philosopher...être LIIIIIIBRE et le rester !!!...
  • Un agenda par défaut spécialisé pour l'harmonica...ça existait aux Etats Unis, au travers de la Gig Liste...Mais il était assez frustrant de constater la quasi absence d'informations concernant l'Europe,...De plus il semble que la personne qui mettait les dates à jour s'est épuisée... Une leçon à en tirer: Il faut laisser les organisateurs et artistes entrer eux même leurs dates et les maintenir à jour...Aussi parce que l'union fait la force de l'initiative et sa persistance et aussi pour d'autres raisons, que je ne développerai pas ici et liées à leur survie dans un univers ou la culture est souvent la première visée quand ça va mal...